Ant-Ik 1986 87/75 - 1996

Photo dans un encadrement de miroirs, 87 x 75 cm

Ant-Ik est un des nombreux autoportraits de Liliane Vertessen et est certainement une de ses œuvres les plus mystérieuses. Elle est pleine de références à l’histoire de l’art. Le regard froid, supérieur fait penser à l’attitude d’autosatisfaction des dames portraiturées au XVIIe siècle. Le choix judicieux de l’encadrement augmente la force de persuasion de la photo. La croix au second plan symbolise le christianisme qui a dominé idéologiquement la culture occidentale pendant des siècles et rappelle l’influent artiste allemand Joseph Beuys (Kunst = Mensch = Kreativität = Freiheit : art = homme = créativité = liberté) chez qui ce motif est récurrent. La photo Ant-Ik 1986 87/75 peut donc être interprétée comme une mise en situation historique de l’artiste qui, en tant que telle, se montre un peu ironique et arrogante vis-à-vis d’une histoire de l’art occidentale dominée par les hommes.

Liliane Vertessen

°1952

En 1975, Liliane Vertessen commence à réaliser des portraits, d’abord avec ses pinceaux, puis à l’aide de son appareil photographique et de son déclencheur automatique. Au milieu des années 1970, la photographie est en effet un moyen prisé par les artistes plasticiens. Le sujet de ces portraits est toujours l’artiste elle-même. Elle explore toutes les facettes de sa féminité et des caractéristiques qu’on attribue généralement à la femme, de la madone à la prostituée en passant par la vamp. Elle le fait dans des illustrations coquettes, avec des mascarades et des transformations de son corps mais avec un sens de la relativité, de l’ironie et de la critique. En 1996, elle reçoit le prix de la culture de la Communauté flamande.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.