Brunhilde - 1908

Sculpture en marbre blanc de Carrare et bronze, 26 x 29 x 40 cm

Le thème, le style, le matériau et l’atmosphère s’inscrivent entièrement dans le courant symboliste belge. L’œuvre témoigne de la prédilection des artistes symbolistes pour Richard Wagner et le monde énigmatique des légendes anciennes. Le wagnérisme et sa théâtralité, le lyrisme subjectif et l’inspiration mythique et historique constituent un point de convergence de la pensée symboliste vers 1900. Géo Verbanck fait partie du cercle bruxellois Pour l’Art, fondé par un groupe d’artistes symbolistes et art nouveau. Il compte notamment parmi ses membres les architectes Paul Hankar et Henry van de Velde, l’orfèvre Philippe Wolfers, le sculpteur George Minne ainsi que les peintres Jean Delville, Émile Fabry et Gustave Van de Woestyne. Le groupe attache beaucoup d’importance aux arts appliqués. Il recherche la beauté formelle des objets utilitaires et décoratifs de la vie quotidienne.

Géo Verbanck

1881-1961

Cet artiste gantois, qui deviendra directeur de l’académie de sa ville natale, apprend dès sa jeunesse la sculpture sur bois dans une entreprise de menuiserie. Il étudie ensuite aux académies de Gand et de Bruxelles. En 1909, il obtient le deuxième prix de Rome de sculpture. Outre des monuments comme celui élevé à la mémoire des frères Van Eyck à Gand, il réalise de petites statues en divers matériaux pour l’industrie de l’art décoratif. Son œuvre est importante et diversifiée. En 1941, il reçoit le prix national des arts plastiques. Il meurt le 12 décembre 1961.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.