Calvaire - 1970

Sculpture sur ardoise, 131 x 101 cm

En 1946, Raoul Ubac ramasse un morceau d’ardoise en Haute-Savoie et y grave un dessin avec un clou. Il vient de redécouvrir un matériau qu’il connaissait depuis sa jeunesse ardennaise. Pierre rêche et ingrate, l’ardoise se compose d’un nombre infini de fines feuilles superposées, qui la rendent difficile à travailler. De cette servitude, Ubac fait sa ressource. Le Calvaire date probablement de 1970. Ubac joue sur la plasticité du matériau. Il combine les courbes et les angles de la composition avec le jeu des lignes en zones striées et hachurées. En défonçant la plaque en dénivellations progressives, il obtient un effet de plein et de vide, de brillant et de mat. Les gris absolus se chargent d’une lumière intérieure et les formes semblent naître naturellement de la matière.

Raoul Ubac

1910-1985

Raoul Ubac naît à Malmedy, au bord des Hautes Fagnes. Après une randonnée à travers l’Europe, il débarque à Paris à l’âge de dix-neuf ans. Il y découvre la vie artistique de Montparnasse et le surréalisme, qui l’influencera fortement jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Il participe à diverses activités de ce mouvement à Bruxelles et à Paris et se lance avec succès dans les photomontages expérimentaux. Après la guerre, il se détourne du surréalisme et fait de la peinture abstraite. Il s’associe à Cobra mais, contrairement aux autres membres du groupe, il se cantonne presque exclusivement dans les tons gris et ocre. En 1946, il trouve dans la gravure de l’ardoise la forme d’expression esthétique qui lui vaudra la célébrité internationale. Il meurt à Paris, où il s’était fixé définitivement en 1957.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.