Hommage à Mozart "Mozart et les Bohémiens" - 1943

Huile sur toile, 74 x 92 cm

Tytgat est un conteur-né. Son sens du récit est un aspect essentiel de son œuvre. Ses paysages sont presque toujours peuplés. Ses tableaux racontent des événements mineurs, décrivent les divertissements, les kermesses et le cirque. Cependant, il s’inspire aussi de contes barbares et érotiques qu’il mélange à ses propres fantaisies. Ici, des bohémiennes dansent devant une roulotte, sur les marches de laquelle une femme assise allaite son enfant alors qu’un personnage en habits du XVIIIe siècle joue de la flûte traversière. Un homme dort au premier plan. La manière légère et une touche d’érotisme caractérisent cette œuvre tardive.

Edgard Tytgat

1879-1957

Edgard Tytgat commence à dessiner et à graver très jeune dans l’atelier de lithographie de son père. Il suit les cours de peinture avec Rik Wouters à l’académie de Bruxelles. Son style s’apparente à celui des fauvistes brabançons mais il n’utilise pas leurs coloris débridés. Il peint des intérieurs et des vues de ville mais aussi des thèmes populaires comme les kermesses, les scènes de cirque ou les tableaux satiriques. En 1914, il se réfugie en Angleterre, où il rencontre les peintres de Laethem Van de Woestyne et Permeke. À son retour en 1919, il s’établit dans les environs de Bruxelles. Il abandonne l’impressionnisme. Son style devient plus synthétique et plus direct mais ne présente pas les déformations dramatiques de l’expressionnisme. Pendant toute sa vie, il utilise des teintes douces et reste fidèle aux traditions et à la vie populaire.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.