La voile rouge (Cap Bénat) - 1910

Huile sur toile, 81 x 100 cm

Le sujet de cette toile est la lumière plutôt que le bateau. Après avoir vu des œuvres de Seurat en 1886, Van Rysselberghe se lance dans le pointillisme, qui se fonde sur la subdivision chromatique de la lumière. Les pointillistes peignent en fines touches de couleur pure en partant du principe que le mélange des tons se fera sur la rétine du spectateur. Van Rysselberghe peint tout un temps dans ce style avant d’adopter un impressionnisme plus libre vers 1905-1910. Cette toile date déjà de cette période tardive, mais le rendu de la mer appartient encore au pointillisme.

Théo Van Rysselberghe

1862-1926

Après des études à l’académie de Bruxelles, Théo Van Rysselberghe peint d’abord dans le style réaliste. En 1883, il est cofondateur du cercle artistique d’avant-garde Les XX, dans lequel il joue un grand rôle aux côtés d’Octave Maus. En 1884, à l’occasion de la première exposition du groupe, il rencontre James McNeill Whistler. Après avoir vu des œuvres de Seurat à Paris en 1886, il se dirige vers le pointillisme, ou néo-impressionnisme, dont il est le principal représentant en Belgique. Il s’établit à Paris en 1898. Il peint toujours de grandes toiles pointillistes mais, vers 1905-1910, il adopte une forme modérée. En 1910, il déménage à la Côte d’Azur, où il meurt en 1926.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.