Le sous-sol - 1969

Panneau plastique avec empreinte, 121 x 83,5 cm

Le sous-sol représente l’atmosphère d’un monde visible et d’un monde caché, au travers d’un dessin extrêmement synthétique, avec des lignes, une nuance de symétrie et un jeu de mots en lettres noires ponctuées par une virgule et un L égaré, qui sépare l’univers d’en haut de la vie souterraine. L’artiste crée ainsi une poésie de mystères, un dialogue entre le positif et le négatif, où les mots et les images se rencontrent et se contredisent à la fois. Broodthaers commence sa carrière comme poète et écrivain dans l’entourage de peintres surréalistes qui attachent une grande importance aux mots. Par la suite, dans sa production plastique, l’image et la parole restent indissociables. Il a une préférence marquée pour la reproduction ainsi que les objets et les activités de tous les jours (l’objet trouvé), mais son offensive contre les valeurs établies se fonde surtout sur des armes littéraires : le mot écrit ou imprimé, les jeux de mots absurde et l’alliance de l’illustration et du texte. Les objets de Broodthaers déconcertent ou font sourire. Ce sont des curiosités, des moyens ironiques transposés en langage poétique mais il est impossible d’éviter les questions que le créateur pose ainsi sur l’art et l’artiste.

Marcel Broodthaers

1924-1976

En 1964, la poésie et le journalisme amènent Marcel Broodthaers aux arts plastiques. Il s’associe immédiatement au mouvement de l’anti-art, opposé au contexte traditionnel et stérile dans lequel les œuvres sont présentées et aux valeurs fausses qu’on leur attribue. Sa carrière se développe alors parallèlement à des tendances internationales comme le pop art, le nouveau réalisme et l’art conceptuel. Il aime mélanger les images et les mots, la poésie et l’ironie. Ses accumulations de déchets (moules, coquilles d’œuf…) dénoncent l’inanité de l’art comme marchandise. En conférant aux objets quotidiens une destination différente, c’est-à-dire artistique, il met en cause à la fois l’identité des choses concernées et la définition de l’art. Il travaille à Bruxelles jusqu’en 1969 avant de s’installer à Cologne. Sa production spectaculaire pose un jalon essentiel pour l’art contemporain et la théorie de l’art.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.