Les paroles XIII - 1995

Sculpture, verre coloré de Murano, 190 x 140 x 86 cm

Dans la série Les Paroles, on voit des chaises, des tables, des billes et des bouteilles mais, dans ce contexte, il ne s’agit que de substituts, d’éléments apparents de la réalité qui renvoient à un monde irréel sans histoire. Dans un désir inassouvi de beauté, Jan Vercruysse développe un système de codes, de signes et d’éléments stylistiques qui, par leur présence, illustrent le vide et l’absence. Pour l’artiste, il s’agit d’une relation tendue entre l’art et la réalité qui peut être conflictuelle ou non. Cette tension reçoit une forme parfaite et suscite ainsi un sentiment d’ambiguïté. Les Paroles sont le théâtre du silence, du non-dit, où règne la mélancolie de l’impossible.

Jan Vercruysse

°1948

Au début des années 1980, Jan Vercruysse réalise une série de photos dans laquelle l’autoportrait occupe une place centrale. Il crée ensuite les Chambres, de grandes structures en bois et les Atopies, qui combinent des miroirs, du verre et de l’acajou et sont en quelque sorte des résidus d’un monde inconnu. En 1987, il compose la série des Tombeaux. De 1993 à 1998, il exécute Les Paroles, où il joue avec des formes délicates et légères et des couleurs vives. La jolie série de gravures Labyrinths & Pleasure Gardens date de 1994-2001. Un quart de siècle d’activité cohérente et intègre sépare les premières photos des installations plus récentes. Une caractéristique fondamentale de l’œuvre de Vercruysse est la mise en perspective de l’art au niveau de l’esprit, de l’espace et du monde. Il obtient le prix des arts plastiques de la Communauté flamande et a une renommée internationale.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.