Nest - 2012

Sculpture, bronze coulé, peint, 130 x 50 x 36 cm

Cette œuvre montre un petit garçon recroquevillé, visage tourné contre le mur, maintenu en suspension par des cordelettes orange. Les fils sont fixés à un clou tordu surdimensionné. Le garçon est suspendu dos tourné vers le spectateur. Ce n'est que de côté qu'on s'aperçoit que son front est appuyé contre le mur et qu'il tient un doigt devant la bouche, comme s'il acceptait avec résignation son sort. Une référence humoristique à un symbolisme anecdotique, sachant que les objets importants sont accrochés pour ne pas être oubliés. Lerooy explore ici la frontière entre l'idée de « nid », chaud et sécurisant, et le sentiment dérangeant de solitude et d'abandon. Dans ses œuvres, Lerooy s'emploie à exposer une stratification complexe qui incite à élever le niveau d'intellection. Réalisé à la cire perdue, ce bronze coulé a ensuite été peint.

Thomas Lerooy

°1981

Le jeune artiste Thomas Lerooy a étudié la sculpture à l'Académie des Beaux-Arts de Roulers. Pour l'heure, il se consacre surtout au graphisme et à la sculpture.  Le processus créatif pour ces deux médias est similaire et fait la symbiose entre des éléments classiques et leur iconographie où l'humour n'est jamais absent. C'est ainsi qu'émerge la stylistique à la fois macabre, symbolique et romantique propre à Lerooy. Dans ses sculptures, il fait appel aux modèles empruntés à la statuaire classique, mâtinés d'une touche humoristique et revisités en une réponse contemporaine à la tradition de l'histoire de l'art. Sur le plan des thématiques abordées, ses œuvres mêlent des éléments tirés des Vanités à des figures allégoriques antiquisantes. Lerooy voit en l'histoire de l'art une gigantesque base de données où puiser avec respect des éléments, transposés dans un contexte contemporain.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.