Paysanne, vache et cheval - 1927

Huile sur toile, 86 x 65 cm

Paysanne, vache et cheval représente une scène rustre où la fermière et les animaux sont construits à travers de larges coups de pinceaux et de courbes pâteuses. L’apport de couleurs abstraites et de surface uniforme de l’arrière-plan renforcent le caractère décoratif, voire sculptural des personnages. La poire tombée au pied l’arbre, le petit oiseau posé sur la bûche, les veinures détaillées des feuilles sont autant de détails anecdotiques accentuant le côté ludique d’Hubert Malfait. Le peintre connaissait très bien l’univers paysan et le quotidien villageois est son thème de prédilection. Fils du secrétaire communal d’un petit village au bord de Lys, il connaissait bien cet environnement et s’en sentait très proche.

Source : http://www.oscardevos.be/31,0,hubert-malfait-p-(1898-1971).html

Hubert Malfait

1898-1971

Hubert Malfait fait partie de la deuxième génération des expressionnistes flamands. Il reçoit sa formation à l’académie de Gand. Il est d’abord influencé par le luminisme d’Émile Claus mais, après la découverte d’André Lhôte et de Gustave De Smet, que l’on considère souvent comme son père spirituel, il développe progressivement son propre style. Ses compositions sont rigides et les personnages monumentaux sont parfois des déformations cubistes caricaturales. L’homme du peuple, la vie paysanne et le paysage des environs de son village natal d’Astene, puis de Laethem-Saint-Martin, sont ses thèmes de prédilection.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.