Portrait d’Ernest Wijnants - 1912

Huile sur toile, 120 x 110 cm

Au printemps 1912, Wouters découvre à Paris les tableaux de Paul Cézanne et des fauves français. En été, il voit les œuvres de Vincent Van Gogh à Cologne. Ces révélations ont une influence décisive sur son évolution artistique. Il abandonne la lourdeur de sa technique picturale antérieure et se met à peindre en touches rapides et transparentes des tableaux aux contrastes de couleurs pures : bleu, rouge, jaune et vert. Ce portrait du sculpteur Wijnants date de la même année. Le modèle et le peintre se connaissaient depuis leurs études à l’académie de leur ville natale, Malines. Wouters peint Wijnants quatre fois. Le présent tableau est la deuxième version. Ce portrait voit le jour après la découverte par Wouters de l’œuvre de Cézanne et des fauves français. Son coloris et sa manière de peindre en sont fortement influencés. Il reprend la technique picturale fauviste et devient la figure de proue des fauves brabançons.

Rik Wouters

1882-1916

De 1900 à 1904, Rik Wouters suit des cours de sculpture et de dessin à l’académie de Malines, sa ville natale, avant d’aller étudier à Bruxelles. En 1904, il s’installe à Boitsfort avec son amie Nel, qu’il épouse l’année suivante. D’abord sculpteur, il se met à la peinture en 1907. Il s’inspire du luminisme de Claus, puis d’Ensor. Après avoir découvert Cézanne et Renoir en 1912, il travaille en larges taches de couleur transparentes. Entre-temps, il rencontre le marchand d’œuvres d’art Georges Giroux. Celui-ci rassemble autour de sa personne les peintres qui suivent la ligne des fauvistes français et utilisent librement la couleur. Wouters est la figure de proue du groupe des fauvistes brabançons. Il est mobilisé quand la guerre éclate et, après l’occupation d’Anvers, se retrouve dans un camp aux Pays-Bas. En 1915, il s’installe avec Nel à Amsterdam alors que les signes d’un cancer du visage se manifestent. Il meurt le 11 juillet 1916.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.