The rape - 1996

Huile sur toile, 68 x 42 cm

Toutes les œuvres de Tuymans évoquent une histoire pénible, parfois cruelle. Sans rien épargner, l’artiste présente une réalité perverse et ses terribles conséquences. Il le fait sobrement, sans théâtralité, sans raffinement, sans ménagement. Il fait même un parallèle avec les images qui restent claires sur la rétine pendant un bref instant mais qui s’estompent et disparaissent inéluctablement par la suite. Il peint précisément le moment angoissant pendant lequel l’évidence se dissout dans l’incertain et l’invisible. Il aborde des sujets politico-idéologiques brûlants, les épreuves humaines et la banalité de la vie quotidienne. Ses tableaux évoquent davantage une image mentale qu’une illustration.

Luc Tuymans

°1958

Les peintures de Luc Tuymans, inspirées par des photos et des images de films, traitent des sujets très divers dans un style typique qui se caractérise par les petits formats, la pâleur monotone des couleurs, la vision cinématographique et les thèmes à première vue innocents et quasi poétiques. Toutefois, l’illustration cache généralement une référence à des événements lourds de signification, comme la maltraitance des enfants, la maladie, le nationalisme, la guerre, le nazisme et l’holocauste. Les images semblent incomplètes et font penser à des souvenirs. Ce sont des fragments d’un ensemble impossible à saisir directement, comme de vagues traces d’un méfait ou des symptômes de maladie. Tuymans emploie d’une manière passionnante et actuelle les possibilités de la peinture figurative, qui connaît un renouveau en Belgique à partir des années 1980.

Plus d'oeuvres

Er is iets fout gegaan. Gelieve opnieuw te proberen.